Histoire de l'Océanographie

Des premières expéditions à la cartographie marine
 


Introduction - Des premières expéditions à la cartographie marine - De Colomb à la Pérouse - Du Challenger à la Thalassa - L'Océanographie de nos Jours

Les grands voyages du 15ème et 16ème siècle

Le 15ème siècle est marqué en Occident par la redécouverte du traité de géographie de Ptolémée et les explorateurs sont dès lors persuadés de la rotondité du monde. Les grands explorateurs des 15ème et 16ème siècles sont Dias, Colomb, Vasgo de Gama, Magellan.

Le voyage de Christophe Colomb s'inscrit dans les progrès de la science, de la technologie et de la pensée rationnelle. Le compas et la poudre, issus de la civilisation chinoise, le calcul mathématique et les instruments tel que l'astrolabe empruntés à la civilisation arabe sont des moyens techniques et scientifiques qui contribuent au développement de la navigation.


Un astrolabe
Munis des toutes dernières nouveautés (compas de route, astrolabe, quadran et tables de déclinaison), les marins embarquent sur des caravelles, navires conçus pour la haute mer.

Pourtant, l'évolution sociale et politique de l'Europe contribue rapidement à faire des Pays Bas et de l'Angleterre les deux grandes nations maritimes occidentales. Les vaisseaux anglais et hollandais sont bien plus rapides et manoeuvrables que les caraques ibériques. Le développement du commerce maritime entraîne un intérêt accru pour la connaissance des routes océaniques et principalement de la géographie. Cette période de la Renaissance est surtout celle du développement de la cartographie, de la compilation des données nécessaires à la navigation.

Sont ainsi découvertes et parfois cartographiées les baies de Baffin et d'Hudson, les côtes de la mer de Barents, la Nouvelle Zemble.

Cette phase d'exploration maritime n'est d'ailleurs pas uniquement l'apanage des occidentaux, puisque de nombreuses expéditions sont effectuées par l'amiral de l'empereur de Chine, Ming Yung Lo, au cours du 15ème siècle.


Le siècle des lumières

La seconde moitié du 18ème siècle est l'occasion d'une recherche au sud de la Terra incognita. L'influence des idées des philosophes encyclopédistes (Diderot ou D'alembert) et l'esprit des lumières, soufflent également sur les sciences naturelles. Les océans sont dès lors objet de découverte, et des astronomes, botanistes et zoologistes embarquent sur les navires.

Cette évolution explique notamment les expéditions de Bougainville, de La Pérouse, de Cook et de Marion Dufresne et Crozet.


Des tahitiens présentant des fruits à Bougainville (1768)


Introduction - Des premières expéditions à la cartographie marine - De Colomb à la Pérouse - Du Challenger à la Thalassa - L'Océanographie de nos Jours

 
précédent
Haut de la page
suivant
contacts
sommaire
page de démarrage