Histoire de l'Océanographie

Des premières expéditions à la cartographie marine
 


Introduction - Des premières expéditions à la cartographie marine - De Colomb à la Pérouse - Du Challenger à la Thalassa - L'Océanographie de nos Jours

Premières expéditions maritimes

Dès 1000 avant JC, dans l' Océan Indien, le trafic maritime entre le Golfe persique, l'Indus et jusqu'aux côtes de l'Asie du Sud-Est est intense. En Europe, l'océan et la haute mer restent un monde redouté. Au cours du 4ème siècle avant J.C., Pythéas, savant phocéen, entame un voyage depuis Marseille jusqu'en Grande Bretagne. Il atteint l'île de Thulé qui semble correspondre à une partie des Shetland, des Orcades ou de l' Islande actuelle, voire de la Norvège.


"Ulysse accroché au mât de son navire résiste au chant des sirènes"
L'antiquité voit encore de nombreuses légendes entourer la connaissance des océans.

Au premier siècle avant J.C., la reconnaissance des côtes de l'Ecosse et de la Calédonie est décrite par un autre philosophe grec, Démétrios de Tarse. A cette même période, Egyptiens et Phéniciens voyagent à travers la Méditerranée. C'est d'ailleurs l'intérêt commercial qui pousse les pharaons et les reines d'Egypte à commander des expéditions en Mer Rouge et vers la corne de l'Afrique, pour en rapporter toutes sortes de marchandises.

Au moyen Age, en Europe


Au 8ème siècle, d'après les vestiges retrouvés par des archéologues, les vikings, emmenés par Erik Le Rouge puis Leiv Erikson, atteignent les îles Orcades, Shetland, Faeroe, l'Islande, le Groenland et le Labrador.

Durant le Moyen Age, quelques moines navigateurs s'aventurent au long des côtes européennes, à l'exemple de Saint Brendan au cours du 6ème siècle après J.C.

 


Leiv Erikson, le fils d'Eric le Rouge atteint les côtes du Labrador.

Au moyen Age, en Orient

Dans le bassin de l'Océan Indien, le 7ème siècle est marqué par le développement de l'Islam. Les marchands musulmans mènent leurs embarcations jusqu'en Inde, en Malaisie, en Indonésie, en Chine et en Afrique de l'Est. Mais le cabotage côtier est déjà extrêmement ancien en Asie du Sud-Est. Les Chinois y croisent également et poussent leurs jonques jusqu'au golfe d'Aden, près des côtes de Somalie, de Zanzibar et de Madagascar.


Tandis que l'occident chrétien rejette l'héritage scientifique de l'Antiquité, la Chine poursuit ses investigations géographiques et astrologiques.

La naissance de la cartographie marine

Durant l'antiquité,au 4ème siècle avant J.C., sous l'influence des écoles grecques, des philosophes émettent une explication rationnelle des phénomènes observés en mer. Aristote, disciple de Platon, s'intéresse notamment aux sciences naturelles. Il ébauche les premières descriptions rigoureuses et les premières tentatives de classification de la faune et de la flore littorales.

Carte de Ptolémée

Au cours du 1er siècle après J.C., Ptolémée, mathématicien de l'école grecque d'Alexandrie, illustre la géographie des mers, principalement de la mer Méditerranée. Les penseurs grecs considèrent alors la Terre, centre du système astronomique, comme une sphère, comportant au nord une mer morte et au sud une terre, la Terra incognita.

L'obscurantisme religieux


L'obscurantisme religieux qui durera tout au long du Moyen-Age favorise les représentations monstrueuses des espèces peuplant les océans.
Ils sont aussi symptomatiques de la crainte
que la mer inspire alors aux hommes !

La chute des empires grecs et romains marque l'entrée pour l'Occident dans un obscurantisme religieux, qui durera tout au long du Moyen Age, jusqu'à la Renaissance. L'église considère comme blasphématoire la représentation de la Terre des philosophes grecs. Mais les savoirs d'Aristote se transmettent et influencent l'Occident par l'intermédiaire des philosophes arabes Avicenne et Averroès, et de Saint Thomas d'Aquin, du 10ème au 13ème siècle après J.C.

 

 


A l'aube de la rennaissance

A l'aube de la Renaissance, la majeure partie du globe est connue des peuples navigateurs, puisque le cabotage côtier est développé le long des côtes américaines du Pacifique, de l'Alaska à la Terre de Feu. Malgré tout, la connaissance des océans n'évolue guère entre le 9ème et le 13ème siècle.
C'est cependant en Occident la période de l'expansion maritime des Génois et des Vénitiens, qui utilisent la boussole mais aussi les portulans, sorte de premiers guides d'instruction nautique. Il s'agit de cartes marines, sur lesquelles sont portés les amers et les bancs de sable. L'Atlas catalan, recueil de cartes de ce type, constitue un ouvrage de référence du XIVème siècle.
Extrait de l'Atlas Catalan(14 ème siècle) "La grande carvane qui s'apprête à traverser le désert..."


Introduction - Des premières expéditions à la cartographie marine - De Colomb à la Pérouse - Du Challenger à la Thalassa - L'Océanographie de nos Jours

 
précédent
Haut de la page
suivant
contacts
sommaire
page de démarrage